Saints et rabbins de Fès




Les Juifs de Fès ont bénéficié d’une autonomie culturelle et religieuse, qui leur a permis de mener une vie juive intense, de produire une création rabbinique considérable et de se forger dès les débuts une identité spécifique au sein du judaïsme nord-africain et andalou.
De par sa position géographique, Fès a servi de pont entre le centre où a été rédigé le Talmud, Babylonie, et le nouveau pôle de création en Espagne. C'est à Fès qu'ont été posées les bases de la grammaire hébraïque.

Au début du Xe siècle la connaissance de l'hébreu était si parfaite que les rabbins annulèrent l'obligation de la traduction en araméen: Le Targoum, à la grande désapprobation du premier des linguistes hébraïque, Rabbi Yéhouda Ben Korich, qui leur écrivit la célèbre lettre "au public de Fès sur l'éveil à l'étude du Targoum, son utilité et les inconvénients de son abandon" qui fit son effet.

Cette floraison d'études de grammaire et de Halakha est marquée par plusieurs noms illustres.
Dans la première moitié du Xe siècle, des grammairiens comme Rabbi Yehuda Hayyuj, alias Abū Zacharia Yahya ben David al-Fāsi, et Dunash Ben Labrat Halevi, né à Baghdad mais formé à Fès, ont émigré en Andalousie où ils ont été les précurseurs de l’Âge d’Or judéo-espagnol des Xe-XIe siècles dans le domaine des lettres hébraïques et judéo-arabes. Le premier a traité des racines verbales trilitères du système verbal de l’hébreu et le second, qui était aussi poète, a adapté à l’hébreu la versification quantitative de la poésie arabe.

Dans la seconde moitié du siècle, le lexicographe
Abraham Ibn Daoud al-Fāsi a écrit en arabe le dictionnaire de la Bible en 22 sections et s’est installé en Palestine.

Rabbi Yitshak ben Yaakov Hacohen Alfassi
 (10131103), également appelé RIF (acronyme de Rav Itshak AlFasi), est un rabbin médiéval, décideur halakhique, originaire de Fès, au Maroc. (Né à Kalat ibn Hamad, village près de Fès au Maroc en 1013).
RIF

Son grand-œuvre, le Sefer HaHalakhot est considéré comme le premier ouvrage majeur de littérature halakhique. Son code, compilation du Talmud de Babylone, est l'un des « Trois Piliers de la Halakha », sur lesquels se basent le Arbaa Tourim (les "Quatre Colonnes") et le Choulhan Aroukh.

=> Voir Document RIF



Rabbi Moshe Ben Maïmon, le Rambam (XIIe siècle)
Maïmonide vint à Fès à l'âge de 25 ans pour étudier auprès de Rabbi Yéhouda Hacohen Bensoussan.

Rabbi Abraham AZOULAY (XVe siècle)

Document: =>
Sefer Abudarham, Fès 1516. Ce livre en hébreu est le premier qui fut imprimé sur le continent africain.

Rabbi Ichaya Bakish,
Exilé de Castille après 1492
Dayan au Beth Din de Fès, Kabbaliste, auteur du
Livre des Fragments. 

À partir de la fin du XVIe siècle, ce sont les grandes familles d’origine castillane, comme les ‘Uzziel, les Serero, les Mansano, les Aben Sur, les Monsonego, les Sarfati (ou ha-Sarfati), les Aben Hayim et bien d’autres encore, qui ont fourni des lignées de rabbins et de lettrés célèbres, lesquels ont fait rayonner l’érudition de Fès dans le monde juif sépharade du XVIe au XXe siècles.


Les Rabbins

=> Voir les images
=>
Voir le film

Les rabbins constituaient une élite intellectuelle. Ils sont souvent mal connus, du fait de la situation géographique qui rendait rares les échanges avec les autres pays. Il y eut pourtant des périodes de grand rayonnement culturel. Mais de nombreux ouvrages ont disparu lors du pillage des mellahs, des incendies, notamment en 1912.
Le rabbin avait surtout une autorité juridique, reconnue par le pacha. Il avait souvent un droit de serara, transmission héréditaire de la charge, et était lui-même descendant d'une famille de rabbins.

Rabbi Yéhouda BENATTAR (Rabbi El Kbir, XVIIe siècle)

Rabbi Yossef BENAÏM (XXe siècle)
Auteur de Malkhé Rabanan et de 48 autres ouvrages qui sont en cours d'édition 

Rabbins de la famille Abensour
Rabbi Moche ABENSOUR (XVe siècle)
Rabbi Isaac ABENSOUR (XVe siècle)
Rabbi Yaacov ABENSOUR (XVIIe siècle "Yaavets")
Rabbi Raphael ABENSOUR (XIXe siècle)

Rabbins de la famille Danan
Rabbi Moche ABENDANAN (XIVe siècle)
Rabbi Saadia ABENDANAN (XVe siècle)Rabbin, médecin, poète, talmudiste XVe siècle
Rabbi Shmouel ABENDANAN (XVe siècle)
Chef de file des Tochabim dans la controverse sur la Nefiha. Fondateur de la synagogue des Fassis
Rabbi Shmouel ABENDANAN (XVIIe siècle
Crée les annales de la communauté de Fès "Divré Hayamim". Auteur du livre de prières particulier aux Tochabim "Ahabat Hakadmonim"
Rabbi Saadia ABENDANAN (XIXe siècle)
Auteur d'un chant liturgique introduit dans la prière du matin de la synagogue des Fassis "Baquacha Abo Betekha"
Rabbi Shaul ABENDANAN (XXe siècle)
Fonda à Fès une cellule sioniste Hibat Sion. Auteur d'un livre de consultations juridiques Hagam Shaul. Grand rabbin du Maroc
Rabbi Shlomo ABENDANAN (1848-1929)
Président du Tribunal Rabbinique de Fès et membre du Haut Tribunal Rabbinique du Maroc. Auteur de "Acher li Shlomo" et "Bikec Shlomo"
Rabbi Moshe ABENDANAN (XXe siècle)

Rabbi Chlomo Abendanan
Rabbins de la famille Monsonégo
Rabbi Yedidya MONSONEGO (XIXe siècle)
Auteur de nombreux ouvrages de commentaires et de décisions juridiques
Rabbi Yehoshua Ben Yedidia MONSONEGO (Rabbin-Juge, XIXe siècle)
Auteur de
Shebile ha-Mispat; Sefer Nishmat Hayyim; Sefer Shebile Hayyim.
Rabbi Yedidya MONSONEGO (rabbin, XXe siècle)
Président du Tribunal Rabbinique de Fès dans les années 1960, puis Président du Tribunal Rabbinique de Casablanca dans les années 1970.

Rabbi Aharon MonsonegoRabbi Yedidya Monsonégo
Rabbins de la famille Séréro
Rabbi Shaul SERERO (XVIe siècle)
Grand Rabbin de Fès pendant plus de 40 ans, enseignant, prédicateur. Auteur de plusieurs ouvrages dont "Sefer Ourim Vetouvim"., "Perek Hachiourim". Chronique de sa communauté: "Dibré Hayamim".
Rabbi Yonatan SERERO (kabaliste, XIXe siècle). Fondateur de la synagogue Serero.
Rabbi Matatyahou SERERO (Rabbin-Juge, XXe siècle)
Rabbi Benaym SereroRabbi Chaoul Serero
Rabbi Haim David Serero
Rabbins de la famille Serfati
Rabbi Vidal HASSARFATI (XVe siècle, expulsé d'Espagne)
Rabbi Vidal HASSARFATI (XVIe siècle)
Célèbre Grand Rabbin de Fès connu comme Senior (le Prince). Auteur de divers écrits: 'Souf dvash", "Imre Yocher", "Derekh kodech".
Rabbi Vidal HASSARFATI (Grand Rabbin, XVIIe siècle)
Rabbi Samuel HASSARFATI (XVIIe siècle)
Auteur de "Divré Shmouel" et "Nimouké Shmouel".
Rabbi Eliyahou HASSARFATI (XVIIIe siècle)
Rabbi Raphael Menahem SARFATI (naguid, XIXe siècle)
Rabbi Abner HASSARFATI (XIXe siècle)
Acquis au monde moderne, il favorisa l'ouverture d'une école de l'Alliance dans la ville en 1889. Auteur d'une histoire des Juifs de Fès "Yahas Fas".
Rabbi Vidal SARFATI (Grand Rabbin de Fès, 1862-1921)
Rabbi Vidal Ha-Serfati
Lalla Soulika 
La jeune lalla Solika Hatchuel
=> Histoire de Lalla Soulika